Arrêté du 8 août 2000 fixant le thème des travaux d'initiative personnelle encadrés en mathématique et physique (MP), physique et chimie (PC), physique et sciences de l'ingénieur (PSI), physique et technologie (PT), technologie et sciences industrielles (TSI), technologie, physique et chimie (TPC) et biologie, chimie, physique et sciences de la Terre (BCPST) pour l'année 2000-2001


NOR : MENS0002002A




Le ministre de l'éducation nationale,
Vu les arrêtés du 3 juillet 1995 définissant les objectifs de formation et les programmes des classes préparatoires de première année de mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI), de physique, chimie et sciences de l'ingénieur (PCSI), de physique, technologie et sciences industrielles (TSI), de technologie, physique et chimie (TPC) et de biologie, chimie, physique et sciences de la Terre (BCPST) ;
Vu l'arrêté du 11 mars 1998 modifié relatif aux objectifs de formation et à l'organisation des travaux d'initiative personnelle encadrés en mathématique et physique (MP), physique et chimie (PC), physique et sciences de l'ingénieur (PSI), physique et technologie (PT), technologie et sciences industrielles (TSI), technologie, physique et chimie (TPC) et biologie, chimie, physique et sciences de la Terre (BCPST) ;
Vu l'avis du ministre de la défense en date du 30 mai 2000 ;
Vu l'avis du ministre de l'agriculture et de la pêche en date du 30 mai 2000 ;
Vu l'avis du Conseil supérieur de l'éducation en date du 30 juin 2000 ;
Vu l'avis du Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche en date du 3 juillet 2000,
Arrête :



Art. 1er. - Les thèmes des travaux d'initiative personnelle encadrés dans les classes préparatoires de seconde année, affectées ou non d'une étoile, des filières mathématique et physique (MP), physique et chimie (PC), physique et sciences de l'ingénieur (PSI), physique et technologie (PT), technologie et sciences industrielles (TSI), technologie, physique et chimie (TPC) et biologie, chimie, physique et sciences de la Terre (BCPST) sont fixés conformément aux annexes du présent arrêté.

Art. 2. - Les dispositions du présent arrêté s'appliquent à l'année scolaire 2000-2001.

Art. 3. - La directrice de l'enseignement supérieur est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


Fait à Paris, le 8 août 2000.


Pour le ministre et par délégation :
La directrice de l'enseignement supérieur,
F. Demichel


A N N E X E I
THEME DES TRAVAUX D'INITIATIVE PERSONNELLE ENCADRES DANS LES CLASSES PREPARATOIRES DE SECONDE ANNEE DES FILIERES MP, PC, PSI, PT, TSI, TPC POUR L'ANNEE 2000-2001
Le thème de TIPE pour l'année 2000-2001, commun aux filières MP, PC, PSI, PT, TSI, TPC, est intitulé :
Transformations et fonctions
Représentation et analyse
1o Principes généraux
Le thème est commun pour faciliter les échanges entre filières. Le décloisonnement des disciplines doit être respecté, en accord avec les objectifs de formation généraux dans les CPGE scientifiques. Ce décloisonnement ainsi que la mise en état d'utilité de toutes les sciences font partie des objectifs fondamentaux des TIPE. Les notions de transformation et de fonction (avec telle ou telle de leurs différentes significations) seront obligatoirement associées.
2o Commentaires
Les notions de transformations et de fonctions constituent des concepts transversaux fondamentaux pour décrire et étudier notre environnement, spécifier, concevoir, produire, exploiter les systèmes techniques. Une bonne partie de la connaissance du monde et les industries des différentes sociétés se sont développées à partir de l'approfondissement de ces deux concepts. Les sens de ces termes sont étroitement liés entre eux, tant sous l'aspect des disciplines scientifiques que sous celui des filières de CPGE.
On sait que ces deux concepts dans leur acception la plus large interviennent de façon cruciale dans la représentation mathématique du monde réel, pour la réalisation pratique de composés physico-chimiques obéissant à un cahier des charges bien défini, pour l'élaboration industrielle des produits finis dans le cadre de l'analyse systémique, dans la simulation numérisée et la phase de tests correspondants. Ce travail fait coopérer des ingénieurs de domaines d'expertises très différents, physiciens, mathématiciens, informaticiens, chimistes, qu'ils soient concepteurs, chercheurs, constructeurs ou réalisateurs.
Pour chacun de ceux-ci, les notions de transformations et fonctions peuvent recouvrir différents sens scientifiques et techniques qui seront l'occasion pour l'étudiant de CPGE de développer des sujets d'études originaux et pluridisciplinaires.
Aborder les programmes d'une manière transversale, c'est par exemple élaborer dans un TIPE une modélisation mathématique, sa mise en oeuvre numérisée, et une étude des relations entre la fonction et les propriétés physiques et chimiques d'objets à vocation déterminée via des transformations de matériaux bruts ou plus ou moins élaborés. Les nouvelles technologies de l'information et de la communication illustrent de manière particulièrement frappante la généralité, l'utilité et l'importance de ces concepts. Toutefois, il est recommandé de ne pas exploiter uniquement ces technologies pour la réalisation d'un TIPE.
A N N E X E I I
THEME DES TRAVAUX D'INITIATIVE PERSONNELLE ENCADRES DANS LES CLASSES PREPARATOIRES DE SECONDE ANNEE DE LA FILIERE BCPST POUR L'ANNEE 2000-2001
Le thème de TIPE de la filière BCPST pour l'année 2000-2001 est intitulé :
Les sols
1o Principes généraux
Ces travaux personnels sont avant tout des exercices de méthode. Ils consistent, par exemple, à effectuer des observations concrètes et à analyser des phénomènes biologiques et géologiques, à identifier des problèmes et à les poser clairement et, pour y répondre, à proposer des hypothèses explicatives, à réaliser des montages expérimentaux simples et à interpréter les résultats obtenus, à examiner des documents de façon critique. Les travaux ne peuvent se réduire à une bibliographie.
L'étudiant utilise pour ces travaux les diverses ressources scientifiques disponibles et facilement accessibles (centres de documentation et d'information, muséums, expositions, médias, revues scientifiques de vulgarisation...). Il peut aussi effectuer, si le projet le nécessite, des visites de laboratoires ou d'entreprises.
Les travaux se concrétisent par la rédaction d'un rapport comportant au maximum de six à dix pages (soit au maximum 20 000 caractères, plus les illustrations). Les textes et figures sont originaux, sauf, éventuellement, pour des documents servant de base à la question qui est à l'origine de l'étude.
Les étudiants effectuent ces travaux de façon individuelle, ou bien en petit groupe (le groupe de trois étudiants est conseillé), pour tout ou partie de la recherche. Dans ce cas, chacun des membres du groupe doit s'engager personnellement sur l'intégralité du projet présenté dans son rapport.
2o Commentaire sur le thème
Les sols sont des lieux d'interactions entre lithosphère, atmosphère, hydrosphère et biosphère en milieu continental.
La problématique choisie s'appuiera sur un ou plusieurs aspects du thème : diversité et répartition des sols, pédogenèse et évolution des sols, utilisation des sols par l'homme, dégradation et protection des sols, etc.
Le sujet de TIPE pourra être à dominante biologique, ou à dominante géologique, ou mixte.